Innovation, Usage
commentaire 1

Pourquoi la carte de visite papier continue-t-elle de s’imposer à l’ère de la transformation digitale

carte de visite transformation digitale

Qui n’a jamais rêvé de disposer d’une carte de visite au format papier, façonnée à son image, transmise et réalisée par son entreprise, que l’on convoite au cœur des petites structures ou des grandes organisations ?

A l’heure où de très nombreux flux d’information s’échangent au quotidien dans le monde de l’entreprise, notamment à travers les réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin ou Viadéo, éprouve-t-on encore besoin de présenter une carte de visite au format papier à son interlocuteur pour qu’il garde trace de nos coordonnées ?

Plus que jamais… la réponse est oui !

La carte de visite, un objet universel en soi

 

Une carte de visite est un document de petit format, généralement en papier fort (type bristol, kraftcarton épais…) le plus souvent rectangulaire, qui présente de manière ordonnée les coordonnées personnelles de son détenteur.

En France, les premières créations de carte de visite remontent principalement au 12è siècle, à l’époque du roi Louis XIII. En ces temps reculés, tous les marchands disposant d’un commerce à Paris devaient disposer d’une “carte d’adresse” à remettre à tout client de passage.

En Europe, elles fait son grand retour à l’apogée des grandes révolutions industrielles. Depuis, elle n’a cessé d’être au coeur des échanges professionnels… mêlant distinction et courtoisie.

La carte de visite, plus qu’un objet, un marqueur social

 

Lorsque nous recevons une carte de visite, nous commençons par attacher de l’importance à la personne qui nous la remet. De part ce geste manuel rempli de bonne volonté, nous portons une attention toute particulière aux lignes de communication inscrites sur ce support physique raffiné susceptible de dégager une émotion distinguée, une envie de travailler avec l’autre.

La carte de visite au format papier est un véritable marqueur social, un signe distinctif à la fois personnel et professionnel que l’on se transmet le plus souvent en France, en début de réunion pour permettre à chacun de rappeler son statut, son positionnement et la manière d’aborder l’autre.

Loin de l’idée de la jeter, la carte de visite se conserve, se donne, se re-transmet, s’archive et continue d’attirer les regards notamment lorsqu’elle dispose d’artifices complémentaires permettant d’obtenir des informations allant au delà de sa principale fonction de communication.

Un “Flash Code” ou “QR Code” gravé sur une carte de visite permet ainsi d’orienter son détenteur vers une mise à jour digitale de ses informations. L’annonce d’un événement, les coordonnées numériques d’une assistante, l’accès au site web de la société ou à la présentation illustrée d’une gamme de produits phares…

Loin d’être figée, la carte de visite laisse libre court à notre imagination. Ce bel objet physique, ce bel ouvrage papier a encore… de beaux jours devant lui !

C’est à vous de faire preuve d’imagination, de la personnaliser, de la réinventer à l’ère de la transformation digitale.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *