All posts filed under: Matériauthèque

offset numerique

Impression offset ou numérique pour vos documents ? Laquelle choisir ?

Lorsque vous prenez contact avec un imprimeur ou une agence de communication qui vous proposent de prendre en charge l’impression d’un ouvrage, il n’est pas rare que l’on vous suggère une technique de production en fonction de vos documents à imprimer. Généralement, vous avez le choix entre deux procédés techniques d’impression couramment utilisés qui se différencient principalement par le mode de fabrication, le format et le type de document… et le coût de l’impression finale. “Offset” ou “numérique”, laquelle choisir..? Les procédés “offset” et “numérique”   L’impression numérique consiste à projeter et à déposer en une seule fois toutes les encres de couleur primaire (Noir, Jaune, Magenta, Cyan) sur les imprimés à partir d’un fichier numérique vérifié et traité en amont par les services Prépresse / CTP (Computer to Print) des imprimeries d’exception.   L’impression Offset consiste à reproduire la forme que l’on désire imprimer sur une plaque à partir de fichiers numériques “prépresse”. Ce type de procédé suppose la mise en place cruciale d’étapes distinctes et de plusieurs “passages en machine” avant d’apposer avec …

Types de papier

Comment choisir le bon papier pour vos imprimés ?

Le papier, toute une histoire   Le choix du papier est une étape importante pour vos impressions. Ce support a un impact sur la perception que l’on peut avoir d’un produit imprimé et sur la communication du message. Il est d’autant plus important qu’il y a une multitude de possibilités qui s’offrent à vous. Les facteurs influents   Le toucher et l’apparence du papier dépendent de trois facteurs : la surface, la couleur et l’épaisseur :  La surface influe sur l’épaisseur, la rigidité et l’opacité , cela permet de jouer avec le support pour obtenir l’effet souhaité. L’épaisseur va avoir une influence sur les sensations que l’on éprouvent en tenant l’imprimé ou en le feuilletant. Il est nécessaire de travailler sur cette épaisseur en prenant en compte l’effet émotionnel souhaité sur vos lecteurs. L’épaisseur va être en relation directe avec le grammage (le plus fort grammage étant le plus épais). Le grammage va aussi affecter la rigidité, en terme de proportions on dis que celle-ci augmente trois fois plus que le grammage lui-même. Un choix, plusieurs étapes   Par la suite les …

documentaire livre

Quand le livre est bien plus qu’un simple volume imprimé

Le livre comme vous ne l’avez jamais saisi, vu, ressenti ou interprété. A l’heure où l’essentiel de nos lectures et de nos échanges passent par les supports digitaux, au moment où chacun consomme une information qui en laisse filer une autre, il est primordial de retrouver le temps de lire sur un support indémodable et ancestral. Le papier a une odeur. Le papier se touche. Le papier se visualise. Le papier s’entend. Voyage au cœur de la matière et de la chose imprimée   Tel un parfum, le papier a une odeur. Tel un objet, le papier se touche et se désire. Tel un document, un livre, le papier se visualise. Tel un écho naturel, le papier s’entend. Il nous procure un plaisir sensuel, tactile. La vue est probablement le tout premier sens qui s’éveille lorsqu’un ouvrage, tel un livre apparaît devant soi, sur une table. Avant même de l’ouvrir, il se laisse désirer pour en apprécier le caractère, les contours et l’originalité à travers la typographie, les visuels, la mise en page et la …

grandes imprimeries

Les 5 grandes choses à savoir sur les couleurs en imprimerie

Les 5 grandes choses à savoir sur les couleurs   Le GAMUT : Le spectre de couleurs, le GAMUT représente l’espace colorimétrique reproductible par un périphérique. C’est un support nécessaire pour les grandes imprimeries lors de la conversion des flux RVB en CMJN. Le GAMUT permet aux grandes imprimeries de voir qu’il y a effectivement des couleurs que l’on trouve dans le triangle RVB que n’on le retrouve pas lors de la conversion en CMJN, d’où la difficulté des conversions de couleurs et de leur reproduction. Le flux RVB, rouge vert bleu, est le flux utilisé en grande partie par les écrans et qui correspond à une norme photo. C’est le flux de couleur le plus simple, il utilise les couleurs primaires pour générer toutes les couleurs visibles dans ce flux. Ce flux est utilisé par le plus grand nombre d’entre nous et par tous les photographes. Le flux CMJN, cyan, magenta, jaune et noir, est le flux utilisé par les grandes imprimeries car il permet de reproduire un large spectre colorimétrique à partir de trois teintes …

Formats standard du papier

Les formats standard du papier

Quels sont les formats standard du papier ? Existe-t-il des différences entre papiers, livres, enveloppes et affiches ? Les formats standard de papier normalisés fournissent aux graphistes et aux imprimeurs une base commune pour la spécification des caractéristiques des projets et le contrôle des coûts. Formats standard du papier et enveloppes Les formats standard facilitent la sélection de formats compatibles entre eux et qui partagent des spécifications communes, comme le format papier A4 et le format enveloppe C4.     ISO La standardisation des formats de papier, dont les premières pratiques remontent au 14e siècle en Italie, offre aux professionnels d’innombrables avantages qui ne se démentent pas au fil des siècles. La norme ISO se fonde sur un ratio de la longueur par la largeur de la feuille équivalent à la racine carré de 2 (1:1,4142) : chaque format diffère dui suivant ou du précédent par un coefficient de 2 ou 0,5. La norme ISO définit des formats complémentaires adaptés aux usages les plus courants. Les formats A s’emploient pour l’impression d’affiches, dessins techniques, magazines, …