All posts filed under: Normes

couleur-affiche

La gestion de la conversion RVB CMJN par les imprimeries d’exception

La problématique de la conversion La conversion d’un fichier RVB en CMJN se fait en amont de la chaîne graphique. Le choix du flux ce fait lors de la prise photo par le photographe, le spectre utilisé le plus souvent est le spectre RVB. Le CMJN a un spectre plus restreint, donc lors de la conversion on perd les couleurs que l’ont ne retrouvent pas dans le spectre CMJN. Comme on peux le voir dans le schéma du GAMUT représenté dans cet article. Il y a donc à terme des couleurs perdus, ce qui est une problématique pour les grandes imprimeries. Leur travail étant de rendre un produit final correspondant aux attentes du client. C’est pour réduire cette perte de couleur à terme qu’une norme a été mise en place et doit être prise en compte en amont et dans les grandes imprimeries. Et pour que celle ci soit le plus efficace possible, les différents acteurs doivent prendre compte la norme dès la prise photo afin de faciliter le travail de tous lors du traitement de …

grandes imprimeries

Grandes imprimeries : les 3 solutions aux erreurs les plus courantes

Grandes imprimeries : en quoi consiste ces solutions ? Après avoir mis en lumière les 4 grandes erreurs courantes rencontrées en grandes imprimeries à la réception des fichiers client, y aurait-il des solutions ? La réponse est oui. Les grandes imprimeries ont une solution, et en ont même plusieurs. Selon la nature de vos projets, il existe trois types de solutions adaptées à chacune des situations. Pour cela, et suite aux articles qui vous ont permis de comprendre où peut se trouver les risques à l’impression, découvrez comment les grandes imprimeries gèrent différentes sortes de document, du plus simple au plus complexe, selon la nature du papier, de l’encre souhaitée, des presses… Grandes imprimeries : viser l’excellence et la satisfaction client Car chaque projet est unique et nécessite une attention particulière. C’est pourquoi les grandes imprimeries font le choix d’approfondir les différentes techniques et technologies afin de les intégrer dans leur processus et ainsi améliorer le rendu final. Le service prépresse des grandes imprimeries est un service crucial, car il est le premier à recevoir le document et pouvoir juger de sa qualité et de son rendu …

grandes imprimeries

3e processus : le “hors norme spécifique”

Lorsqu’un document reçu par les grandes imprimeries et leur service prépresse ne rentre ni dans le processus de normalisation, ni dans le processus hors norme, les grandes imprimeries s’adaptent et mettent en place un processus “hors norme spécifique”. Bien que ce processus soit assez proche du processus “hors norme”, il diffère par sa capacité à rebondir lorsque que l’épreuve réalisé en hors norme n’est toujours pas assez convaincante aux yeux du client. Les grandes imprimeries réinventent le circuit de la norme pour répondre de manière efficace et qualitative à la plus complexe des demandes. Le processus “hors norme spécifique”, une importance cruciale pour les grandes imprimeries Le 3e processus proposée par les grandes imprimeries fait suite à la réalisation d’un PDF spécifique lors d’une demande spéciale. Le problème rencontré intervient lors de la réalisation de l’épreuve. L’épreuve doit être cohérente, mais impossible d’en avoir la certitude avec un PDF spécifique… contrairement aux document qui rentrent dans le processus “hors norme”, mais où les grandes imprimeries seront sûres que le rendu sera exact. Dans le cas du processus “hors norme spécifique”, …

grandes imprimeries

2e processus : le “hors norme” en impression

Après le 1er processus applicable aux documents dits “standard”, le 2e processus que proposent les grandes imprimeries répond au problème rencontré lors d’une demande de projet spécifique qui requiert un type d’impression particulier. Par exemple, lorsque vous souhaitez imprimer en trame aléatoire sur papier spécifique, ou encore lorsque vous souhaitez imprimer en bichromie sur des papiers offset. Si le service prépresse des grandes imprimeries décide que le document doit être revu selon le processus hors norme, c’est parce que la combinaison papier/encre/presse diffère de la norme 12 647 et rentre dans le cadre d’une impression hors norme, encore supérieure au processus de normalisation. Un processus “hors norme” : quelle signification pour les grandes imprimeries ? Avec ce processus hors norme, l’acheminement du fichier que reçoivent les grandes imprimeries de la part de leur client change. Les imprimeurs doivent répondre à une demande particulière. Dans le schéma ci-dessus, le service prépresse des grandes imprimeries vont tout d’abord commencer par inspecter et modifier le fichier. Pour cette étape, le prépresse va s’aider des profils et tables de conversions spéciaux. Ces tables sont élaborées sur les caractéristiques propres …

grandes imprimeries

Le 1er grand processus : la normalisation

Au travers des 4 précédents articles, il était important de comprendre ce qui se passe dans la “boite noire” tant au sein des grandes imprimeries qu’auprès du client afin de maîtriser la réalisation. Suite à l’exposition des 4 problématiques que peuvent rencontrer les grandes imprimeries face aux documents de leurs clients, il est maintenant temps de proposer des solutions. Vous vous demandez sûrement si les grandes imprimeries ont des solutions à tous ces risques présentés ? La réponse est oui, il en existe même 3. Arrêtons-nous sur le premier : le processus de normalisation. Le 1er grand processus : la normalisation du document, qu’est-ce que c’est ? Voici le 1er processus proposé pour répondre au problème de conversion sur une réalisation standard : processus de normalisation. Avec ce dernier, il s’agit d’appliquer la norme de façon basique et simple, sur un document qui ne demande que des retouches peu complexes et une adaptation à la norme rapide. En somme, lorsque le document à imprimer est envoyé aux grandes imprimeries, le premier travail va consister à déterminer si le document nécessite des retouches, des …