Matériauthèque
Laisser un commentaire

La gestion du papier en grandes imprimeries

1280px-stack_of_copy_paper

Le papier étant composé de fibres de cellulose, c’est une matière organique vivante, sensible, entre autres, à l’humidité et aux changements de températures. Ses caractéristiques peuvent être altérées. Pour cette raison, son stockage et sa manipulation sont des éléments importants qui conditionnent sa bonne utilisation. Comment gère-t-on les stocks papier au sein des grandes imprimeries ?

La gestion du papier en grandes imprimeries

Lorsqu’il est exposé à l’humidité, le papier gonfle et se dilate. A l’inverse, lorsqu’il se trouve dans un endroit où l’air est trop sec, il a tendance à se contracter. Ces changements interviennent plus sur la largeur que sur la longueur. De façon pratique, cela signifie qu’une feuille de papier change davantage dans le sens perpendiculaire à celui des fibres. Les variations de dimensions peuvent être trois fois supérieures dans le sens perpendiculaire que dans le sens des fibres. L’épaisseur des fibres peut, elle, varier jusqu’à 30%.

De grandes variations de l’humidité ambiante peuvent conduire à des dommages irréparables sur le papier et causer des problèmes lors de son utilisation. Même de faibles variations sont susceptibles de modifier les dimensions du papier, car un papier humide ne retrouve pas sa taille originelle après avoir séché. Cela peut parfois entraîner des problème de repérage à l’impression. Les papiers traités différemment sur le recto et le verso sont très sensibles à l’humidité, car la fibre d’une face à l’autre ne réagiront pas de la même façon. On en a tous fait l’expérience avec des cartes postales qui sont restées à l’extérieur, au bord de la mer. L’humidité courbe les cartes.

Le stockage du papier en grandes imprimeries

Quand vous entreposez du papier, il est important de vérifier que l’humidité soit bonne. Celle-ci est liée à la température, qui doit être également contrôlée. L’humidité de l’air est déterminée par la quantité d’eau présente par mètre cube d’air à une certaine température. On la mesure avec un hygromètre. On recommande habituellement pour le papier offset une humidité de 50% à 20°c. Sous ces conditions, vous minimisez le risque de variations dimensionnelles du papier. Le papier pour photocopie, impression laser ou numérique est adapté à une humidité inférieure, car il est exposé à de plus hautes températures avec le procédé xérographique. Une humidité d’environ 30% à 20°c est recommandée. Une simple variation de quelques degrés peut modifier le comportement du papier, et c’est la raison pour laquelle il est important de contrôler la température et l’humidité tout au long de l’année. La lumière est un autre facteur capital, qui agit sur la couleur du papier ainsi que sur son vieillissement. Le papier doit donc être conservé à l’abri de la lumière.

En grandes imprimeries, le papier est stocké dans des pièces et endroits précis afin de respecter au maximum les spécificités de chaque papier et toujours proposer un support de qualité à leurs clients.

Transports du papier en grandes imprimeries

Il est aussi essentiel de penser à l’humidité et à la température lors du transport du papier. Des problèmes surviennent souvent à cause des variations de températures dues au transport, surtout quand il fait très froid dehors. Dans ce cas, il est indispensable de laisser du temps au papier pour s’acclimater avant son emploi. Si, par exemple, il a été transporté par -10°c pour être utilisé par 20°c, il doit s’adapter à la température pendant 50 à 60 heures. Cette durée doit être prise en compte au moment de commander le papier.

Les papetiers emballent généralement le papier dans des films de polyéthylène afin de conserver une humidité constante durant le transport. Ce n’est toutefois pas suffisant pour de longs trajets et le papier peut être affecté par les changements d’humidité. En outre, vous devrez garder l’emballage durant l’acclimatation.

 

Pour en apprendre plus sur le papier, rendez-vous sur notre précédent article : La composition et la fabrication du papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *